Contraste visuel

L' obligation de contraste visuel est apparue dans la révisison de la norme NF P 98-351 d'Août 2010. L'idée étant de rendre les bandes d'eveil à la vigilance le plus visible possible par les malvoyants en imposant un contraste visuel (rapport de luminance) de 70% minimum. Voici quelques pistes pour vous permettre de mieux comprendre cette exigence.

Une même teinte sera perçue de manière différente selon son environnement proche. Dans l'exemple ci-dessous, Le même gris n'est pas perçu de la même façon par l'oeil selon la teinte qui l'entoure. C'est le rapport de luminance entre les 2 teintes qui donne cette différence de perception.

Perception luminance

Pour en savoir plus sur le contraste visuel et son mode de calcul, rendez-vous dans notre rubrique Pour en savoir plus sur le contraste visuel et son mode de calcul, rendez-vous dans notre rubrique "liens/pratiques" et consultez le document de recommandations du CERTU. et consultez le document de recommandations du CERTU.

Notre conseil :

Si votre support (sol) est clair, préférez un clou podotactile de teinte fonçée. Réciproquement, si votre support (sol) est fonçé, choisissez plutôt un clou podotactile de teinte claire.

La couleur pour booster le Contraste visuel?

Il ne faut pas confondre le contraste en luminance qui est un rapport entre clair et fonçé avec le contraste chromatique (couleurs). A ce jour, la norme n'a pas encore intégré le contraste chromatique même si les couleurs tendent à" renforcer la détection et l'identification (codes couleurs) des éléments de l'environnement visuel " selon le CERTU.

Toutefois, les couleurs ont des différences de luminance. la règle de 70% de contraste doit s'appliquer aussi pour les couleurs. C'est en transformant un image couleur en noir et blanc que l'on peut observer la luminance des couleurs. Voir exemple ci-dessous :

Cercle chromatique

Couleurs

Luminance des couleurs

Luminance des couleurs

On s'aperçoit que le jaune est perçu comme du blanc alors que le rouge ou encore le bleu marine sont perçus comme du noir. Il faut donc tenir compte de la luminance des couleurs pour répondre totalement à la norme.

Des travaux réalisés au CANADA (Logistique & Institut Nazareth et Louis BRAILLE – CANADA Tirés de Arthur, P. (1988). Orientations et points de repère dans les édifices publics, Survol. p.84) ont permis de d'évaluer le contraste en luminance de certaines couleurs :

Contraste en luminance des couleurs

La valeur du contraste en pourcentage est indiquée dans la case croisant les deux couleurs. Chaque valeur notée en rouge correspond à une association possible de couleurs pouvant atteindre un contraste visuel de 70 % minimum donc conforme à la valeur demandée par la norme. Inversement, chaque valeur notée en noir est à proscrire.

Notre conseil :

Si votre support (sol) est en couleur, utilisez le tableau ci-dessus pour choisir une couleur permettant d'obtenir 70% de contraste (valeur indiquée en rouge).

Sinon, sur un support (sol) fonçé, évitez de mettre des clous podotactiles rouge, bleu marine ou violet car le seuil de contraste en luminance requis (70%) ne sera pas atteint. Préférez donc des clous podotactiles Jaune, beige, orange clair ou bleu très pâle. Et inversement pour les supports clairs.